Jump to content
Ecossimo

phil34770

Membres
  • Content Count

    5
  • Joined

  • Last visited

About phil34770

  • Rank
    Nouveau membre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. 1- La TVA à 5,5 % sur les travaux d'amélioration du logement : 5 milliards d’euros. 2- Les exonérations sur les heures supplémentaires 4,5 milliards d’euros. 3- L'abattement de 10 % sur les pensions : 4,3 milliards d’euros. 4- La prime pour l'emploi en faveur des contribuables modestes déclarant des revenus d'activité : 2,98 milliards d’euros. 5- Le crédit d'impôt pour dépenses d'équipement de l'habitation principale en faveur des économies d'énergie et du développement durable : 1,95 milliard d’euros. 6- Le crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt immobilier : 1,9 milliard d’euros. 7-
  2. Nous sommes, à la veille des prochaines élections, dans une impasse. Si la majorité d’aujourd’hui est reconduite, la prolongation de la politique actuelle ne fera qu’aggraver la situation. Songez que pour 2011, le déficit prévu est de 92 milliards d'euros, deux fois ce que rapporte l’impôt sur le revenu. Sans réforme radicale à la David Cameron au Royaume Uni, qui n’hésite pas à prolonger l’âge de la retraite du secteur public de 60 à 66 ans, l’objectif de réduire notre endettement est hors de portée (c’est pourtant une véritable lâcheté de laisser le fardeau de la dette à nos enfants). De plu
  3. on parle de l'endettement des pays, et les politiques sont tous montrer du doigt, mais on oublie que c'est les traders qui on enliser ces dettes des états, en spéculant sur ces dettes, je propose donc que les gains des trader et de ceux qui joue en bourse soit taxer de 20% et que la séculation sur les finance des pays sois interdite cela assainiraient assurement les finance des états ! qu'en pensez-vous ? Phil:cool:
  4. [color=blue]LE CHÔMAGE N’EST PAS UNE FATALITÉ ; IL EST VOULU. [/color] [color=blue]Analysons le phénomène. Nous vivons dans un système néolibéral, que l’on appelle aussi économie de marché, quand on n’a pas le courage de dire capitalisme. En France, durant les trente glorieuses, par exemple du temps de Charles de Gaulle, le système politique n’était pas néolibéral. Il s’agissait d’un système fortement régulé, voire planifié, dans lequel l’économie était en grande partie tirée par des entreprises nationalisées, tout à fait différent du système actuel en ce sens que le pouvoir politique (él
  5. :D Bonjour, comme convenu, je me présenta à vous: Je suis professeur d'Economie, de Droit et Management pour les classes de BAC et BTS. Je suis ravi de faire parti de votre communauté et ainsi peut être être contributeur pour aider avec mes modestes compétences et expèriences...Merci pour votre accueil...@+ Bien cordialement Phil

© Ecossimo - Contact

×
×
  • Create New...